Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2015 6 07 /02 /février /2015 09:07

Le peuple du FASO à nouveau dans la rue pour sauver sa révolution

Ce matin, Place de la Révolution à Ouagadougou, le peuple de Thomas Sankara est en colère. Le peuple du FASO manifeste dans toutes les villes, dans tous les villages et dans les campagnes pour exiger la dissolution du RSP, le tristement célèbre régiment de la sécurité présidentielle inféodé à Blaise Compaoré et qui continue de menacer la fragile transition au pays des Hommes intègres.
Le RSP, une milice a la solde des Compaoré, fait de l'ombre à l'armée Burkinabè dépourvu de tout moyen, qui compte des criminels dans ce rang est une véritable machine à tuer. Un demon aux antipodes du Bataillon d'intervention Aéroporté (BIA) de Koudougou commandé par le lion de Boulkiemdé, Boukari Kaboré avant de subir le carnage du 30 octobre 1987. À cette différence que Le BIA, fer de lance de l'armée burkinabè défendait l'intérêt du Burkina-Faso!

De Ouagadougou à Bobo-Dioulasso, de Pô à Dori, en passant par Kaya, Koudougou et Fada-N’Gourma jusqu’aux confins de Banfora, le peuple Burkinabè est debout ce matin comme un seul Homme pour faire entendre sa voix.

Comme si un nouveau tsunami se préparait déjà dans toute l’Afrique, adressant un message sans équivoque aux dictateurs qui entretiennent des milices privées au détriment des armées nationales, de renoncer à leur rêve de puissance illimitée.

Ce nouveau réveil du Burkina-Faso va encore fragiliser les tyrans d’Afrique : Ismaël Omar Guelleh, le tyran sanguinaire de Djibouti sera -t-il contraint de revoir sa copie avec ses neveux du clan et renoncer à la milice étrangère qu’il entretient sur le territoire djiboutien pour défendre ses intérêts?

Milice qui sera logée à la même enseigne que le RSP au même titre que Joseph Kabila qui compte sur le général Celestin Kanyama, comme le Togolais Faure Eyadéma qui croit à la toute-puissance du camp Eyadéma, celle là même qui l’a évacué vers Notsé au plus fort de la crise togolaise.

En Afrique, il est temps de comprendre que la force ne règle pas tout, ne règle tout simplement rien et qu'elle est même facteur d'instabilité politique surtout qu’elle est toujours susceptible d’être renversée par une autre force: le PEUPLE...

Après avoir bouté Blaise Compaoré hors du FASO , le moment est venu pour se débarrasser de sa milice RSP qui est appelé à disparaître...

Le peuple du FASO qui tient jalousement à sa révolution va à nouveau prouver sur le continent qu' IMPOSSIBLE n'est pas BURKINABÈ.

La patrie ou la mort nous vaincrons!

Vive le Peuple du FASO !
Vive le Burkina-Faso Libre !
Vive l’Afrique bientôt Libre !

Housssein IBRAHIM HOUMED

J’aime ·

·

Partager cet article

Repost 0
Published by houssein ibrahim houmed
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog dédié à toutes les victimes de la dictature djiboutienne- Houssein IBRAHIM HOUMED
  • Blog dédié  à toutes les victimes de la dictature djiboutienne- Houssein IBRAHIM HOUMED
  • : Philosophe, Diplômé de l'Université de PARIS-IV-SORBONNE, Professeur de Philosophie des lycées et de l'Université Paul Verlaine, Houssein IBRAHIM HOUMED est également JURISTE en Droit des Affaires.
  • Contact

Recherche

Liens