Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 16:40
Les Etats-Unis viennent de délivrer l'autorisation de manifester devant la Maison Blanche... 

Solidaire sans aucun doute de la diaspora djiboutienne aspirant à la liberté et comme le prévoit le First Amendment, le premier Amendement de la Constitution des Etats-Unis d'Amérique, les autorités américaines viennent de délivrer, sans hésitation, sans contrepartie et sans arrière pensée l'autorisation de manifester devant la Maison Blanche. Comme si la liberté, et la vraie, était effective aux Etats-Unis d'Amérique!

La première manche de la bataille est gagnée m'avouait tout à l'heure, à juste titre, Monsieur Abdallah Abdo, farouche opposant au régime dictatorial de Djibouti et représentant du Frud aux USA qui a eu connaissance de ce document. Notre ami de la Silicone Valley a prévu de faire le déplacement de San Francisco par avion pour assister à cet avènement et à cet événement qu'aucun djiboutien ne veut rater sous aucun prétexte puisqu'il s'agit de se libérer du joug de la tyrannie guelléenne. Monsieur Abdallah Abdo sera accueilli par les autres ténors de cette belle grande lutte dont l'emblématique figure de proue Max Chawki, Roda Mohamed Muse, Andoleh, Ilyas Hassan et Cheiko Mohamed Ibrahim sans oublier tous les autres tenants et aboutissants de cette lutte. La partie canadienne entend naturellement jouer dans cette rude bataille. Bref, Ils seront tous là les amis Djiboutiens prêts à bouter le tyran hors d'Amérique et hors de la Maison Blanche. 

Alors que l'homme le plus puissant du monde, Barack Houssein Obama tentera de le faire infléchir à sa manière, Monsieur Ismaël Omar Guelleh sait bien qu'au fond de lui, il sera l'hôte le plus encombrant du moment que tout le monde rejette à cause de ses crimes contre l'humanité qu'il continue de perpétrer encore dans l'impunité la plus totale. 

En ce jour du 1er mai 2014, tous les Djiboutiens comprennent tous avec une facilité déconcertante qu'une page est en train de se tourner: celle cauchemardesque de Monsieur Ismaël Omar Guelleh qui est désormais un chapitre clos du temps: il est ce qui ne reviendra pas et ce sur quoi on ne peut pas revenir!

Cette nouvelle page de l'histoire djiboutienne en train de s'écrire se déroulera le lundi 5 mai 2014, un moment que nous attendons tous avec impatience, avec angoisse, avec réflexion mais aussi avec amusement car ce sera le jour du commencement de la fin du règne de Guelleh, ce cauchemar de 40 ans!

Houssein IBRAHIM HOUMED
Photo : Les Etats-Unis viennent de délivrer l'autorisation de manifester devant la Maison Blanche... Solidaire sans aucun doute de la diaspora djiboutienne aspirant à la liberté et comme le prévoit le First Amendment, le premier Amendement de la Constitution des Etats-Unis d'Amérique, les autorités américaines viennent de délivrer, sans hésitation, sans contrepartie et sans arrière pensée l'autorisation de manifester devant la Maison Blanche. Comme si la liberté, et la vraie, était effective aux Etats-Unis d'Amérique! La première manche de la bataille est gagnée m'avouait tout à l'heure, à juste titre, Monsieur Abdallah Abdo, farouche opposant au régime dictatorial de Djibouti et représentant du Frud aux USA qui a eu connaissance de ce document. Notre ami de la Silicone Valley a prévu de faire le déplacement de San Francisco par avion pour assister à cet avènement et à cet événement qu'aucun djiboutien ne veut rater sous aucun prétexte puisqu'il s'agit de se libérer du joug de la tyrannie guelléenne. Monsieur Abdallah Abdo sera accueilli par les autres ténors de cette belle grande lutte dont l'emblématique figure de proue Max Chawki, Roda Mohamed Muse, Andoleh, Ilyas Hassan et Cheiko Mohamed Ibrahim sans oublier tous les autres tenants et aboutissants de cette lutte. La partie canadienne entend naturellement jouer dans cette rude bataille. Bref, Ils seront tous là les amis Djiboutiens prêts à bouter le tyran hors d'Amérique et hors de la Maison Blanche. Alors que l'homme le plus puissant du monde, Barack Houssein Obama tentera de le faire infléchir à sa manière, Monsieur Ismaël Omar Guelleh sait bien qu'au fond de lui, il sera l'hôte le plus encombrant du moment que tout le monde rejette à cause de ses crimes contre l'humanité qu'il continue de perpétrer encore dans l'impunité la plus totale. En ce jour du 1er mai 2014, tous les Djiboutiens comprennent tous avec une facilité déconcertante qu'une page est en train de se tourner: celle cauchemardesque de Monsieur Ismaël Omar Guelleh qui est désormais un chapitre clos du temps: il est ce qui ne reviendra pas et ce sur quoi on ne peut pas revenir! Cette nouvelle page de l'histoire djiboutienne en train de s'écrire se déroulera le lundi 5 mai 2014, un moment que nous attendons tous avec impatience, avec angoisse, avec réflexion mais aussi avec amusement car ce sera le jour du commencement de la fin du règne de Guelleh, ce cauchemar de 40 ans! Houssein IBRAHIM HOUMED

Partager cet article

Repost 0
Published by houssein ibrahim houmed - dans HOUSSEIN IBRAHIM HOUMED
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog dédié à toutes les victimes de la dictature djiboutienne- Houssein IBRAHIM HOUMED
  • Blog dédié  à toutes les victimes de la dictature djiboutienne- Houssein IBRAHIM HOUMED
  • : Philosophe, Diplômé de l'Université de PARIS-IV-SORBONNE, Professeur de Philosophie des lycées et de l'Université Paul Verlaine, Houssein IBRAHIM HOUMED est également JURISTE en Droit des Affaires.
  • Contact

Recherche

Liens