Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2014 2 27 /05 /mai /2014 21:48
Le MJO, cette jeunesse qui fait peur à Guelleh...
En Hommage à Kako Houmed Kako

Elle s'appelle Badalsha Houssein Elmi, ils s'appellent aussi Houssein et Osman Yonis Bogoreh pour ne citer que quelques-uns. Leur point commun: livrer une lutte sans merci au régime génocidaire de Guelleh de jour comme de nuit, à chaque instant et dans chaque coin de rue. Grâce à eux, le régime perd du terrain chaque jour…
La torture, l’humiliation, la prison de Gabode, ils y ont tous goutté sans que cela ne les amenuise, ne les affaiblisse, sans que cela n’entame leurs convictions déjouant le pronostic de Monsieur Guelleh qui jurait sur leur abdication certaine mais qui est finalement contraint d'abandonner le terrain. L’aspiration de cette jeunesse à la liberté et à la démocratie, en un mot à leur volonté de changement est d’une évidence tellement indéniable qu'elle sacrifie son temps et son énergie pour cette noble cause. Pour Guelleh, ils sont devenus une bête noire, le cauchemar de trop.

Leur programme ? Livrer bataille à main nue, dans chaque coin de rue aux forces de répression de Guelleh, en faisant preuve d’endurance et de résistance : tel aura été manifestement le courage de la jeunesse du Mouvement de l’opposition (MJO) qui est pour l’instant la seule à faire plier Guelleh et son régime au point de ne plus s’empêcher de la citer dans ses rares apparitions. Au point aussi que le MJO le rende insomniaque et aggrave sa démence vasculaire ischémique sous-corticale.

Souvent composés des collégiens et des lycées détribalisés -comme le prouve leur vibrant soutien et hommage au jeune Kako Houmed Kako tombé sous les balles des forces de répression-, le MJO s’impose désormais comme le seul rempart de la lutte pour la démocratie contre la tyrannie de Monsieur Guelleh, l’orchestre central du génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

Difficile de les corrompre comme il est difficile de les faire taire: ces Gavroches en acte sont les héros légendaires que la nation djiboutienne attendait sans doute depuis si longtemps et qui font sa fierté : Grâce à eux, Guelleh est réduit en miettes et son régime à un château de cartes qui s’écroule devant la résistance de ces jeunes devenus l’idole du peuple, le chéri de ces familles martyrisées et la fierté de toute la République de Djibouti. Grâce au MJO, le régime liberticide, mémoricide et génocidaire est sur le point d’abdiquer

La reddition de Monsieur Guelleh est plus que jamais imminente…

Houssein IBRAHIM HOUMED
(4 photos)
Les jeunes de MJO que le régime tente de décimer chaque jour. Un bon nombre d'entre eux se sont exilés dans les districts de l'intérieur pour fuir les représailles du régime: ils ont entre 14 et 19 ans
Houssein fait partie d'un des chefs de file qui en a fait les frais par des emprisonnements repétés et des séances de torture: il n'a pas abdiqué pour autant, au contraire il est sorti grandi de ces insoutenables épreuves
Badalcha et Houssein, ici ensemble célébrant la première année d'existence du MJO. ces deux jeunes ont connu la prison et la torture des forces de représsion
MJO, l'histoire d'une jeunesse en lutte qui rejette massivement le régime liberticide, mémoricide et génocidaire de Guelleh

Partager cet article

Repost 0
Published by houssein ibrahim houmed - dans HOUSSEIN IBRAHIM HOUMED
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog dédié à toutes les victimes de la dictature djiboutienne- Houssein IBRAHIM HOUMED
  • Blog dédié  à toutes les victimes de la dictature djiboutienne- Houssein IBRAHIM HOUMED
  • : Philosophe, Diplômé de l'Université de PARIS-IV-SORBONNE, Professeur de Philosophie des lycées et de l'Université Paul Verlaine, Houssein IBRAHIM HOUMED est également JURISTE en Droit des Affaires.
  • Contact

Recherche

Liens