Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 18:13
  1. Après les salves de Washington, Ismaël Omar Guelleh est à nouveau contraint d’essuyer les Tomahawks de Minnesota

    Après leur écrasante victoire à Washington qui a contraint le Président autoproclamé de Djibouti à la débâcle, la diaspora Djiboutienne a décidé de poursuivre sans faillir un seul instant le tyran Ismaël Omar Guelleh pour l’empêcher de respirer sur les terres de l’Oncle Sam. Pour sa prochaine visite officielle prévu le 7 août à Minnesota , suivi de son hospitalisation sur une non négligeable période d’une semaine dans l’Etat de Minnesota, les Djiboutiens ont décidé de ne lui accorder aucun répit à celui qui les a contraint à l’exil en Amérique comme en Europe ou ailleurs.

    C’est sur les terres de Monsieur Ali Sultan, représentant offciel du parti politique d'Uguta-Toosa que va se dérouler le dernier bras de fer entre l’opposition Djiboutienne et la dictature agonisante. Notre camarade Ali Sultan, diplomate, connu pour sa maîtrise de la langue afar et somali fera honneur à la lutte pour l’avènement de Etat de droit à Djibouti avec la contribution des militants très motivés de la coalition de l’USN Minosetta et de l’USN-USA parmi lesquels se trouve le célèbre Max Chawki dont les commentaires incisifs sont très appréciés par ses compatriotes. Said Bileh, Aden Hachi, Hidalgo mais aussi Mohamed Jama ont à nouveau prévu de frapper fort!

    Pour être exhaustif, comment ne pas mentionner l’avant-garde de l’opposition Djiboutienne Monsieur Abdallah Abdou de San Francisco, présent sur tous les fronts.

    Aux Etats- Unis d’Amérique, les Djiboutiens Américains ont montré leur capacité de mobilisation au-delà des clivages et des intérêts partisans qui pénalisent l’opposition de l’intérieur et celle d’Europe. Ils ont su faire sienne les valeurs de la démocratie américaine et de la liberté d’expression dans la diversité dont les États-Unis demeurent la patrie exemplaire.

    Une nouvelle page de l'histoire Africaine est en train de s'écrire sous nos yeux. C'est la fin de la récréation qui a sonné pour tous les tyrans agonisants du continent Africain qui s’accrochent au pouvoir depuis des décennies, du Togo en passant par la Gambie, le Congo, le Burkina-Faso, le Tchad etc…

    Il est désormais possible de parler du rêve AFRICAIN et bien sûr Djiboutien...

    God Bless América !

    Houssein IBRAHIM HOUMED
    Photo de Houssein Ibrahim Houmed.
    Photo de Houssein Ibrahim Houmed.
  2. A Washington, le peuple Djiboutien est en train de triompher contre la tyrannie de Guelleh

    En direct de Washington, c’est près de 2308 Djiboutiens, éthiopiens et somaliens venus manifester en solidarité avec le peuple de Djibouti qui ont tous reclamé la fin de la dictature à Djibouti et le départ immédiat de Monsieur Guelleh, l’orchestre central des crimes de guerre, génocide et crimes contre l’humanité.

    Coordonné par Ali Sultan représentant d’Uguta-Toosa, Par Mohamed Jama coordinateur de l’USN et Ali Chehem représentant du FRUD appuyé par la présence du vice-Président de ce mouvement Hassan Mockbel, l’opposition djiboutienne a assiégé le tyran djiboutien. Ismaël Aptidon le représentant de l'USN-USA, Abdallah Abdo et Mohamed Hassan ont fait savoir qu'ils n'ont jamais rassemblé autant des personnes. Preuve que plus aucun Africain, aucun djiboutien ne veut de la dictature.

    A l’heure où nous mettons en ligne cet article, les djiboutiens continuent de scander « A bas la dictature ! A bas Ismaël Omar Guelleh » et exige l’instauration de la liberté et de la démocratie à Djibouti. Guelleh qui n'est toujours pas apparu est attendu par les manifestations. Les Américains vont-ils le ridiculiser à nouveau?

    La Maison Blanche a fait savoir qu’elle répondrait à leurs interrogations légitimes et qu’elle était tout à fait opposée à la répression en cours à Djibouti avec, en prime, l’aggravation de la situation de la population qui n’a plus accès au service de base, à savoir la nourriture, l’eau et l’électricité.

    Les premières photos d’une manifestation qui n’a toujours pas finie sont publiées par nos soins dans l’attente des images en provenance des Etats-Unis. Les interviews réalisés seront également publiés. Mais d’ores et déjà, c’est la fin d’une dictature qui est proclamée ici plutôt que sa contestation.

    Les autres ressortissants Africains ont massivement répondu à l'appel de leurs leaders et rejettent également les dictatures dans leur pays. A Djibouti comme dans le reste de l'Afrique, on rejette les mêmes répressions avec ses lots de souffrances inouïes.

    L’Afrique est en train d'écrire une nouvelle de son histoire, C'est à se demander si celle de Djibouti ne s'est pas effectivement en train de se réaliser aujourd'hui.

    Houssein IBRAHIM HOUMED
    (4 photos)
    Photo de Houssein Ibrahim Houmed.
    Photo de Houssein Ibrahim Houmed.
    Photo de Houssein Ibrahim Houmed.
    Photo de Houssein Ibrahim Houmed.
  3. Ismaël Omar Guelleh très énervé en ce moment, aurait engagé une guerre contre sa jambe qui refuse de guérir...

    Des informations en provenance de Washington nous assurent que la probabilité pour le tyran de Diré-Dawa de venir assister à ce... Afficher la suite
    Photo : Ismaël Omar Guelleh très énervé en ce moment, aurait engagé une guerre contre sa jambe qui refuse de guérir... Des informations en provenance de Washington nous assurent que la probabilité pour le tyran de Diré-Dawa de venir assister à ce sommet s’amoindrissent d’heure en heure à cause de l’aggravation de sa situation sanitaire, particulièrement de sa jambe qui est en lambeaux. Ce ne sont pas des lambeaux que nous vous racontons, c’est la vérité de la chute d’un homme qui pleurniche, qui est sous morphine pour calmer ses douleurs intermittentes. Ces douleurs qui n’avertissent pas, ces douleurs inouïes, d’une exceptionnelle gravité. La canne est devenue sa nouvelle compagnon. Elle est même sa nouvelle confidente. Il sait qu’il la portera pour toujours. Cette image de lui boitant, qui le contraint d'agir dans l’ombre plutôt qu’à la lumière du jour, Monsieur Guelleh croyait ne jamais la vivre, ce n'était pas pour lui, c'était pour les autres. Lui se pensait immunisé par tout et partout pour toujours: il se croyait invincible! Cette terrible jambe est devenue son épée de Damoclès, elle est aussi celle qui fait l’objet de curiosité, sujette à toutes les spéculations : cette jambe est totalement devenue populaire. Elle refuse de guérir. Elle est celle qui l’empêche de marcher, de faire les moindres mouvements, bref de le clouer dans l’espace restreint qu’elle lui a volontairement assignée comme son assignation à résidence. Alors que son monde se réduit à cette maudite jambe, les Djiboutiens lui préparent une surprise, loin de sa luxueuse appartement qu’il loue aux frais des contribuables djiboutiens qu’il a spoliés et fait souffrir. l’homme le plus honni de Djibouti sait qu'il va bien falloir dégager après 40 ans de pouvoir sans partage au risque le même sort que le Colonel Kadafi. Les observateurs s’accordent à dire qu’il s’agit du dernier sommet du tyran de Diré-Dawa. Un vent nouveau souffle déjà sur la République de Djibouti débarrassé de ses démons ! Houssein ibrahim houmed
  4. La misère intellectuelle, morale et matérielle de Guelleh a transformé l'avion présidentiel en taxi brousse

    Très affaibli depuis sa lourde intervention chirurgicale qui l’empêche de tenir la station debout, Ismaël Omar Guelleh aurait tout ... Afficher la suite
    Photo : La misère intellectuelle, morale et matérielle de Guelleh a transformé l'avion présidentiel en taxi brousse Très affaibli depuis sa lourde intervention chirurgicale qui l’empêche de tenir la station debout, Ismaël Omar Guelleh aurait tout de même pris la décision de passer outre les recommandations de ses médecins et ses séances de rééducation pour se rendre à Washington via un escale à Paris. Nos amis l’auraient hospitalisé pour quelques bilans médicaux et tirés la sonnette d’alarme. Il aurait embarqué dans son avion -entretenu en Afrique du Sud aux frais du contribuable djiboutiens-le Président de Somalie et ses 17 accompagnateurs. Une scène qui rappelle celle du Président rwandais Juvénal Habiramana et le Président du Burundi avant de mourir tous deux sous les feux du missile air-air lancé par le Front Patriotique Rwandais (FPR) du Président Paul Kagamé, l’homme qui fait peur à la France ! le tyran Ismaël Omar aurait-il pensé à ce risque ? Les missiles qui les attendent sur place sont aussi composés des milliers des réfugiés somaliens et djiboutiens. Une belle occasion de Guelleh offerte à la diaspora djiboutienne qui peut désormais compter sur le soutien sans faille de leurs frères somaliens. Toujours est-il que l’avion présidentiel qu’en transformant l’avion présidentiel en taxi, Ismaël Omar Guelleh, le Président autoproclamé aura démontré qu’il n’a non seulement aucune crédibilité mais qu’il est aussi et surtout esseulé : il souffre d'une misère intellectuelle, morale et matérielle avec les sanctions qui tombent pour non-respect des droits de l'Homme. Il est un homme qui a besoin de remplir ce vide dont la nature a horreur. Mais même avec son taxi brousse, Guelleh n’est pas sorti de l’auberge ! Houssein IBRAHIM HOUMED
  1. Amis

    · août
    • 1157659_10151800316889819_174969610_n.jp
      Marisol Denia
    • 1474458_10152055642672173_1263746274_n.j
      Abdoulkarim Said Omar
    • 216137_10150158371832373_3342420_n.jpg?o
      Bandele Davy
    • 291701_10150288561834658_2619608_n.jpg?o
      Afar Egla
    • 599680_10151980719354721_204272817_n.jpg
      Barak Saido
    • 1043981_10200761813460868_1520667987_n.j
      Daher Hassan
    • 292084_2230332551774_873686430_n.jpg?oh=
      Mohamed Moussa
    • 10593127_10203426845566234_9304088154668
      Abyane Abdallah
    • +246

Partager cet article

Repost 0
Published by houssein ibrahim houmed - dans HOUSSEIN IBRAHIM HOUMED
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blog dédié à toutes les victimes de la dictature djiboutienne- Houssein IBRAHIM HOUMED
  • Blog dédié  à toutes les victimes de la dictature djiboutienne- Houssein IBRAHIM HOUMED
  • : Philosophe, Diplômé de l'Université de PARIS-IV-SORBONNE, Professeur de Philosophie des lycées et de l'Université Paul Verlaine, Houssein IBRAHIM HOUMED est également JURISTE en Droit des Affaires.
  • Contact

Recherche

Liens